POST

Rester zen en toute circonstance

Le premier outil indispensable pour rester zen est : LA RESPIRATION.

 

La respiration est vitale: nous réalisons notre première inspiration lorsque nous venons au monde et nous laissons notre dernier souffle lorsque nous le quittons. Notre corps a besoin d'oxygène pour fonctionner. ⇑ Savez-vous que votre cerveau, pour bien fonctionner, a besoin de 20%d’oxygène. 

 

Le diaphragme est le muscle responsable de la respiration. Il est sous le contrôle du système nerveux végétatif (ou involontaire ) constitué par le système parasympathique ( Repos&digestion) et le système sympathique (danger, combattre ou Fuir) ; plus vous l'activez consciemment dans un état de relaxation et de calme, plus vous allez influencer le système parasympathique.

 

Mais aussi, plus vous allez augmenter son mouvement en respirant profondément, plus vous favoriserez tout le corps de façon positive et, ce grâce à son anatomie. En effet, le diaphragme est un muscle d’une grande importance et qui a une influence sur TOUT le corps.

Il sépare l’abdomen de la cavité thoracique (poumons et coeur) par sa forme de “coupole” où passent

-l’oesophage (digestion),

-l’aorte (circulation) et

-la veine porte du foie (purification).

-Il s’attache sur la colonne vertébrale, les dernières côtes et le sternum. (posture)

 

Son mouvement va donc influencer tous les systèmes que je viens de vous décrire. Une longue inspiration et une longue expiration vous apporteront une meilleure digestion, une augmentation du volume respiratoire, une diminution de la fréquence cardiaque, un “massage” du foie et des intestins et un mouvement vertébral.

Le diaphragme a aussi une influence sur les autres “diaphragmes” du corps : le périnée, la gorge, le palais et le sommet du crâne. Rien qu’en respirant profondément, vous produisez beaucoup d’effets positifs sur tout le corps .

 

Quoique vous fassiez, essayez de prendre conscience de votre respiration. Observez-vous le plus souvent possible: dans votre voiture, devant votre PC, devant la télévision ou quand vous cuisinez, par exemple. Vous seriez peut-être bien étonné de constater qu'il vous arrive d'être en apnée ou que votre respiration est très courte ou encore que l'inspiration est plus difficile que l'expiration. Enfin, votre respiration exprime aussi votre état mental. Par exemple, la peur va accélérer la respiration. 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© Sandrine Vanhecke 2017

Kinésithérapeute, holistique, waterloo,, brabant wallon, hypnose, massage, LPG, endermologie, médiation, cours, relaxation, burn out, gestion du stress, énergétique, gym douce